Réserve bio intégrale dans les Monts du Vaucluse

Le dossier de création et premier plan de gestion de la réserve biologique intégrale (RBI) de la forêt communale de Lagarde-d’Apt, dans le Vaucluse, a reçu le 2 février 2017 l’avis favorable de la commission Aires protégées du Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN).

Située en bordure du plateau de Saint-Christol, dominant le bassin d’Apt entre 950 et 1170 m d’altitude, la RBI de Lagarde-d’Apt se trouve à la limite entre l’étage supraméditerranéen et l’étage montagnard, à la transition entre la chênaie pubescente et la hêtraie.

D’une surface de 125 ha, la réserve se distingue par l’âge et l’ancienneté de l’arrêt d’exploitation de certains de ses peuplements, en particulier ceux du quart en réserve de l’ancien traitement en taillis-sous futaie. Elle présente une richesse remarquable en insectes saproxyliques et en vertébrés forestiers associés aux arbres à cavités : chiroptères, pics et autres oiseaux cavernicoles.

La création de la RBI de Lagarde-d’Apt et sa valorisation future en auront fait un objet particulier de partenariat entre la municipalité de Lagarde, l’Office national des forêts gestionnaire de la forêt communale, et le Parc naturel régional du Luberon.